Les auteur.trices

Fabien Arca
Suzie Bastien
Katja Brunner
Marcos Caramés-Blanco
Leïla Cassar
Agathe Charnet
Tristan Choisel
Marie Dilasser

Eva Doumbia
François Hien
Hélène Jacquel
Hannah Khalil
Caroline Leurquin
Maïna Madec
Marilyn Mattei
Sophie Merceron

Hala Moughanie
Artur Pałyga
Marion Pellissier
Nicolas Romain
Fatou Sy Savané
Olivier Sylvestre
Anne-Christine Tinel
Laura Tirandaz
Lucie Vérot

Les contributeurs.trices

Michel Agier
Guillaume Bariou
Wolfgang Barth
Fethi Benslama
Thomas Boccon-Gibod
Virginie Brinker
Marie-Lis Cabrières
Laurence Cazaux
Sylvie Chalaye
Ronan Chéneau
Sarah Cillaire
Samuel Gallet
Julie Gilbert

Jean Serge Gode
Manon Krüttli
Guillaume Lecamus
Claire Lechevalier
Romain Léger
Sylvain Levey
Mireille Losco-Lena
Hala Moughanie
Romain Nicolas
Marie Nimier
Faustine Noguès
Carl Norac
Dominique Paquet

Moïsa Pariaud
Petrol
Monika Próchniewicz
Magali Reghezza
Jean-Michel Rivinoff
Pascal Roullet
Fatou Ghislaine Sanou
Heinz Schwarzinger (dit Henri Christophe)
Sohrâb Sepehri
Hélène Soulié
Emmanuelle Thiébot
Antoine Troccaz
Naïma Yahi

Les illustrateur.trices

Élisabeth Bard
Charly Bellanger
Jérôme Blin
Géraldine Bonneton
Inès Coville
François Dilasser
Noëllà Dubois Bugni

Aurélia Frey
Yves Hesbois
Haitham Khatib
Natasha Krenbol
LaGonz’
Sidonie Langagne
Louis Lavedan

Jobic Madec
Philippe Malone
Galla Naccache-Gauthier
Joseph Danny Nyembi
Laura Pandelle
Hélène Riff
Roï Saade
Frédéric Sasseville-Painchaud

Les auteur.trices

Suzie Bastien

Elle vit à Montréal. Elle a écrit Le Désir de Gobi, LukaLila, L’Effet Médée, L’Effritement 1 et 2 (pièces courtes), L’Enfant revenant, Ceux qui l’ont connu, Épicentre (éd. Lansman).De 2013 à 2016, elle conçoit deux pièces autour du poète Gauvreau et du peintre Borduas, s’attarde sur une période artistique qui a bouleversé le Québec. Elle a reçu le prix des Journées de Lyon des auteurs de théâtre en 2002, le prix SACD de la dramaturgie francophone en 2004, le prix Hot Ink de New-York en 2012.


Marie Dilasser

Marie Dilasser intègre en 2000 le département écriture de l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre. Elle y rencontre la théorie Queer, le trouble dans le genre et les traboules. Elle revient ensuite en Bretagne et achète des truies avec ses premiers droits d’autrice. Entre naissage et engraissage, elle écrit cinq textes, puis transforme le tout en pâtés et rillettes. Pendant six ans, elle gère un bar-tabac-épicerie au-dessus duquel elle continue à écrire. En 2019, elle cesse d’être marchande de cuite et se consacre à l’écriture.


Eva Doumbia

Eva Doumbia naît et grandit dans la banlieue du Havre, dans un milieu familial qui brasse ouvriers et instituteurs syndiqués, travailleurs immigrés, étudiants africains… Sa démarche questionne poétiquement les identités multiples et tente la construction sensible de ponts entre différents mondes : l’Europe où elle est née et vit, l’Afrique dont son père est originaire et les Amériques. Elle est actuellement associée aux Ateliers Médicis pour mener un projet d’écriture autour du thème Traduire.


François Hien

François Hien réalise des films documentaires et des fictions expérimentales. Il écrit depuis quelques années des pièces pour le théâtre et des essais, et publiera l’année prochaine son premier roman. Associé aux compagnies de théâtre Collectif X et Ballet cosmique, il co-met en scène ses textes et joue dedans. Il est intervenant dans le champ de l’éducation populaire. Il est père d’un enfant.
www.francoishien.org


Hannah Khalil

Hannah Khalil est une autrice irlando-palestinienne vivant à Londres. Ses textes sont régulièrement montés et lus sur les scènes anglaises. Les questions sociales et politiques sont au cœur de son travail (condition des femmes détenues, histoire de la Palestine). Elle travaille actuellement pour le National Theatre of Scotland et le Globe Theatre de Londres.
http : //www.hannahkhalil.com


Ronan Mancec

Auteur de théâtre et traducteur, Ronan Mancec est membre du comité anglophone de la Maison Antoine Vitez, Centre international de la traduction théâtrale. Il a traduit des pièces d’Hannah Khalil, Duncan Macmillan (Toutes les choses géniales), Macmillan et Icke (1984 d’après Orwell) et Annie Baker (Les Aliens). Ses propres textes sont publiés aux éditions Théâtrales : Avec Hélène, Azote et fertilisants, Je viens je suis venu ; Tithon et la fille du matin (collection Théâtrales Jeunesse).
http : //www.ronanmancec.fr


Maïna Madec

Maïna Madec a grandi sur une presqu’île bretonne. Elle partage son activité entre la scène et l’écriture. Elle a obtenu le deuxième prix du Cercle des Nouveaux Écrivains pour la nouvelle Nul n’amadouera le chien du pont de l’Alma et son Récit d’un voyage en Biélorussie a été publié dans le journal Libération. À partir de son texte Miss Alaska Usa sur la disparition d’une île d’Alaska (conséquence du réchauffement climatique) et le sort de ses habitant·es de culture inuite, elle a monté un spectacle en collaboration avec Camille Riquier (compagnie Lieux Dits Scénographies).


Marilyn Mattei

Marilyn Mattei est vivante. Ses premières pièces forment un triptyque autour de l’adolescence. L’Ennemi intérieur et Et après ? constituent un deuxième triptyque sur la radicalisation. En 2018, elle participe au projet Binôme avec l’économiste El Mouhoub Mouhoud et écrit Mathias ou l’Itinéraire d’un enfant paumé. Elle collabore régulièrement avec la compagnie Rêve Général ! pour laquelle elle écrit Fake et Dchéquematte, avec Nasser Djemaï, ou encore avec la compagnie Demain Nous Fuirons.


Hala Moughanie

Hala Moughanie vit au Liban. Ses textes décortiquent les modes d’être au monde en questionnant la notion d’identité et la manière dont elle s’articule par rapport à la relation aux autres, aux territoires habités ou imaginés et à l’histoire. Ce faisant, elle cherche à aborder la langue de manière nouvelle, afin que les mots se ressaisissent de leurs sens profonds. Elle a écrit : Tais-toi et creuse, La mer est ma nation (2017), Alma (2018).


Les contributeur.trices

Petrol

Le groupe Petrol (Lancelot Hamelin, Sylvain Levey, Philippe Malone et Michel Simonot) est né en 2005 lors d’une résidence au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis. En dix ans, Petrol a produit une dizaine de textes, dont KTM, Roms & Juliette, Un Koltès ou Merry go round.

Michel Agier

Michel Agier est anthropologue, il mène et dirige des recherches depuis plusieurs années sur les migrations, les refuges et l’hospitalité. Il a récemment publié L’étranger qui vient : repenser l’hospitalité (éd du Seuil).

Fethi Benslama

Fethi Benslama est psychanalyste, professeur de psychopathologie clinique, directeur de l’IHSS de l’Université Paris Diderot et membre de l’Académie Tunisienne.
 Ses travaux portent sur la clinique psychanalytique, sur la subjectivité et les processus de radicalisation, sur l’islam et la modernité.

Virginie Brinker

Maître de Conférences en littératures francophones à l’Université de Bourgogne, elle étudie les enjeux contemporains des rapports entre Littérature, Médias et Mémoire et s’intéresse notamment aux productions littéraires et cinématographiques consacrées au génocide des Tutsi au Rwanda.

Marie-Lis Cabrières

Comédienne, joue dans la création de Montag(n)es à Trégnanton (Saint-Gelven, 22) dans le cadre de Résurgences, événement théâtral en eaux sèches organisé par Itinéraires Bis.

Laurence Cazaux

Comédienne et lectrice, elle est aujourd’hui coresponsable artistique d’Acteurs, Pupitres et Compagnie. Elle collabore, depuis sa création, à la revue littéraire Le Matricule des Anges (pages théâtre). Elle a piloté le comité de lecture du Théâtre de l’Éphémère de 2004 à 2012.

Ronan Chéneau

Il a écrit pour une quarantaine de spectacles de théâtre, danse, cirque et collabore régulièrement avec David Bobée. Il écrit aussi dans Mouvement, Parages, Théâtre /Public… Il a initié le Festival des langues françaises. Il est auteur associé au CDN de Normandie-Rouen depuis 2014.

Romain Nicolas

Romain Nicolas est écrivain pour le théâtre, traducteur et essayiste. Son travail développe une langue délirante, cherche des formes qui fassent rire (du rire terrible de celui qui nous fait rire de nous-mêmes), déploie des questions n’ayant aucune réponse.
https: //www.nicolasromain.fr

Carl Norac

Carl Norac est poète. Il est aussi l’auteur d’une foisonnante œuvre pour enfants, traduite dans le monde entier. Ses textes mis en musique ont été créés dans de nombreux théâtres (Le Châtelet, La Monnaie, L’Opéra-Comique, la Philharmonie de Paris).
http: //www.carlnorac.com

Hélène Soulié

Hélène Soulié est actrice, metteuse en scène, dramaturge, et directrice artistique de la compagnie EXIT. Ses mises en scène sont des sculptures sociales ; l’occasion de sortir des théâtres écouter comment les gens parlent et d’inventer des œuvres dont la rencontre est le centre.

Emmanuelle Thiébot

Doctorante en études théâtrales à l’Université de Caen, Emmanuelle Thiébot mène des recherches sur les représentations théâtrales du conflit israélo-palestinien en France. L’articulation entre le théâtre et la politique est au cœur de son travail.


Les illustrateur.trices

François Dilasser

1926-2012. L’œuvre de François Dilasser transcende les catégories admises (abstraction /figuration, portraits /paysages /architectures). Investisseur très précis de l’espace du tableau, il est un coloriste doublé d’un dessinateur au trait faussement hésitant, subtil et vibrant. Son travail est exposé régulièrement dans les galeries, les musées et les centres d’art.
http : //www.francoisdilasser.fr

Yvan Hesbois

Tenter d’écrire, l’impossible écriture. Alors écrire en toute plasticité, peindre de l’écriture. Du pas grand-chose, du presque rien, des choses atomisées. Autant de « débris du désastre ». Peindre-écrire… Entre le visible et l’invisible, entre le lisible et l’illisible, entre le dicible et l’indicible. Matière textuelle, matrice alchimique transmuée en HYPERTEXTURES.
instagram.com/yvan.hesbois

Haitham Khatib

Photographe et reporter, Haitham Khatib milite au sein du mouvement pacifique de résistance populaire à l’occupation israélienne dans son village de Bil’in. Ses photos et ses vidéos sont des outils de lutte pour la défense du peuple palestinien, contre la répression menée par le gouvernement d’Israël.

Louis Lavedan

Dessinateur, il s’essaie pour la première fois au live painting pour un spectacle en 2013. Il expérimentera ensuite d’autres procédés : rétroprojection, marionnettes, théâtre d’ombres, bobines de films peintes… Il dessine régulièrement pour l’édition, les pochettes vinyles, ses dessins sont aussi édités sous forme de recueils.
www.louislavedan.com

Jobic Madec

Adolescent, il travaille chez un photographe à Quiberon qui lui offre son premier appareil. En 1972, deux mois après Bloody Sunday, il se rend à Londonderry et à Belfast en Irlande du Nord. Il ira ensuite en Islande puis au Groenland. Après avoir été agent commercial, il s’est aujourd’hui remis à voyager et à photographier des scènes qui le touchent.

Roï Saade

Roï Saade vit au Liban. Il est photographe et designer. En 2016 il est lauréat du Arab Documentary Photography Program porté par la fondation Magnum, la fondation Prince Claus et le fonds Arabe pour l’art et la culture. Depuis 2017, ses œuvres sont exposées à travers le monde (Sursock Museum de Beyrouth pour le Salon d’Automne et l’ICP Museum de New York).
https : //www.roisaade.com